Les libertariens sont-ils de droite ou de gauche ?

C’est très difficile à dire, cela dépend surtout de ce que l’on entend par « droite » et « gauche ».

En effet, l’un comme l’autre sont, au fond, assez similaires : ils veulent plus d’état et limiter les libertés individuelles. S’ils débattent, c’est ce sur quoi l’état devrait légiférer en priorité, mais il est bien faux de prétendre que la droite ou la gauche cherchent à réduire la sphère d’intervention de l’état. Même si une certaine droite le dit dans les discours, c’est immédiatement contredit par leurs actes.

Une des mauvaises façons selon moi d’aborder le libertarianisme serait de le présenter comme « de droite sur l’économie et de gauche sur les mœurs ». C’est non seulement faux, mais c’est aussi présenter la philosophie comme opportuniste, qui pique ce qu’il y a de bon, sans réelle pensée. Alors qu’au contraire, c’est une philosophie riche et cohérente, qui défend des idées non pas parce qu’elles sont plaisantes mais parce qu’elles sont dans la lignée du Principe de Non-Agression et de la liberté individuelle.

Cependant, on peut noter que beaucoup de libéraux/libertariens sont aujourd’hui issus de la droite. Il est intéressant de noter que ça n’a pas toujours été le cas, et que du temps de Bastiat c’était la gauche qui défendait le libre marché, contre les royalistes.