Ignorance rationnelle

Quand il s’agit des problèmes de notre démocratie, le diagnostic qui vient à l’esprit est quasi unanime : oui, les élus prennent de mauvaises décisions, mais c’est parce que notre système ne serait pas assez démocratique et ne représenterait pas assez le peuple. Je voudrais apporter ici un point de vue contradictoire : si les politiques mènent de mauvaises réformes, c’est (en partie) parce que le peuple est mal informé et est irrationnel.