Pourquoi est-ce que l’État Islamique attaque les pays musulmans, en 60 secondes

La Turquie n’en est malheureusement pas à sa première attaque terroriste. L’État Islamique en a revendiqué 5 depuis le début de l’année, totalisant plus d’une centaine de victimes. Cela peut paraitre étonnant, puisque la Turquie est un pays quasi-exclusivement musulman.

Il est important de garder à l’esprit qu’à l’origine, l’État Islamique était une branche d’Al-Qaeda, on peut donc utiliser ce que l’on sait de ce dernier pour comprendre l’État Islamique. Or, un des buts avoués d’Al-Qaeda était de créer une dichotomie binaire entre l’occident et l’islam.

Pour y parvenir, les attaques terroristes doivent se produire dans les pays occidentaux pour attiser un sentiment de peur et de méfiance vis-à-vis des musulmans au sens large. Mais elles doivent aussi se produire à l’encontre des pays plus modérés, comme la Turquie ou le Liban, cette fois-ci pour obtenir deux effets : déstabiliser ces pays, et intimider les musulmans qui voudraient les rejoindre.

S’il y a un terrorisme islamiste et une culture réactionnaire au sein de l’Islam qui doivent être sérieusement adressés, mettre tout le monde dans le même panier, y compris des musulmans parfaitement innocents, ne fait que donner du crédit à l’État Islamique, qui cherche à entretenir cette confusion.