107 Prix Nobel signent une lettre ouverte contre Greenpeace, en 60 secondes

D’abord quelques chiffres : les cultures OGM représentaient en 2015 180 millions d’hectares à travers le monde, et notamment 83% du soja, 75% du coton et 29% du maïs produits. Selon une méta-étude qui regroupe 147 études indépendantes, les OGM améliorent la productivité agricole jusqu’à 22%, la profitabilité 68%, et utilisent jusqu’à 37% de pesticides en moins que leurs équivalents non-OGM. Si vous croyez que le consensus des scientifiques est solide sur les questions de climat, vous n’avez pas vu le consensus sur la question des OGM : il est unanime.

Pourtant, malgré des centaines d’études, malgré des problèmes de malnutrition et des famines qui continuent de se produire dans les pays pauvres, GreenPeace est en guerre contre cette technologie, appuyée par une opinion publique qui est averse à toute forme de changement.

C’est donc dans ce contexte que 107 Prix Nobel ont signé une lettre ouverte accusant GreenPeace de propagande anti-science, et de bloquer des avancées médicales, comme le riz doré, dont le but est de lutter contre la malnutrition.

Il n’y a à ce jour aucune preuve scientifique que les OGM soient nocifs. S’y opposer alors que se nourrir est toujours un défi pour un milliards d’individus est criminel, et il faut que les mentalités changent sur ce sujet.