BibliothèqueUne collection d'ouvrages à lire, sélectionnés par votre humble serviteur

La Loi Bastiat

La Loi – Frédéric Bastiat

Ce court ouvrage est sans conteste un classique. Écrit en 1850, il reste toujours d’actualité, et vous serez surpris à quel point certains passages peuvent raisonner avec les différents sujets d’actualité.

Si l’on met de côté un français et des références un peu anciennes, La Loi est à mettre entre toutes les mains. Il offre une très intéressante perspective sur les débats politiques de l’époque, où les lobbies réclamant des privilèges spéciaux en donnant des justifications plus que ridicules (chacun a en tête la fameuse pétition des fabricants de chandelles).

Télécharger gratuitementAcheter sur Amazon


 

Friedman Capitalism and Freedom

Capitalisme et Liberté – Milton Friedman

L’héritage de Friedman sera sans aucun doute sa capacité de fournir une approche simple et cohérente à la pensée libérale, et à l’économie de marché. Capitalisme et Liberté est un incontournable et pourrait constituer un programme politique fouillé en soi.

Certains lui reprochent de ne pas avoir été suffisamment radical, mais c’est justement parce qu’il fait des compromis dans ses propositions que ce livre peut être lu et apprécié par tout le monde, et non seulement ceux qui sont déjà convaincus par les idées libérales.

Disponible en françaisAcheter sur Amazon


The Myth of the Rational Voter – Cover

The Myth of the Rational Voter – Bryan Caplan

Bryan Caplan explore différentes pistes pour expliquer pourquoi est-ce que les démocraties modernes échouent à remplir leur promesse. Le problème ne serait pas que nos institutions ne représentent pas assez le peuple, mais au contraire qu’elles le représentent dans toute son irrationalité.

C’est un excellent ouvrage qui vulgarise des concepts économiques cruciaux pour expliquer le fonctionnement de certaines institutions, et qui rappelle aussi que les débats entre économistes n’ont rien à voir avec les débats politiques diffusés dans les médias.

Seulement en anglaisIntroduction traduite par votre humble serviteurAcheter sur Amazon


huemer problem of political authority

The Problem of Political Authority – Michael Huemer

Dans cet ouvrage radical, Michael Huemer présente une critique complète du concept même d’autorité politique. Il utilise notamment le concept d' »intuition morale » pour montrer que la justification du contrat social repose sur un double standard. En d’autres mots, l’autorité que possède le corps politique justifie des actes qui seraient universellement reconnus comme intolérables.

La conclusion du livre, que l’anarcho-capitalisme est la seule réponse cohérente, me semble assez hâtive. Cependant, j’ai personnellement retenu de ce livre une critique imparable du contrat social. Probablement le meilleur argument moral pour l’anarchisme auquel j’ai été confronté.

Seulement en anglaisAcheter sur Amazon


The Moral Landscape Cover

The Moral Landscape – Sam Harris

Le neurologue et spécialiste des religions Sam Harris explore le concept de moralité objective. Ses travaux sur le cerveau humain nous aident à comprendre comment est-ce que nous appréhendons les concepts de bien et de mal, nous aident à mieux cerner ce qu’est (et n’est pas) le libre-arbitre, et quels sont les mécaniques cérébrales que la religion déclenche.

Sam Harris développe dans cet ouvrage une approche utilitariste intéressante, notamment parce qu’il n’hésite pas à documenter tout au long de l’ouvrage les limites de sa méthode. L’essence du livre tient en une phrase : ce n’est pas parce que les sujets de moralité sont complexes qu’il est impossible d’y établir des vérités objectives.

Seulement en anglaisAcheter sur Amazon

 


The End of Doom Cover

The End of Doom – Ronald Bailey

Ronald Bailey, reporter scientifique pour Reason, expose une thèse au premier abord surprenante : durant les cinq dernières décennies, les écologistes n’ont cessé de prédire une fin du monde imminente. Pourtant, ces prédictions se sont avérées absolument fausses, les unes après les autres.

Avec une thèse pareille, Bailey se devait de fournir un ouvrage impeccablement sourcé. Au point où il est difficilement digeste par moment, mais il est hautement rafraîchissant, et factuellement implacable. Un indispensable pour enrager votre oncle écolo.

Seulement en anglaisAcheter sur Amazon


 

the_better_angels_cover

The Better Angels of Our Nature – Steven Pinker

Steven Pinker est professeur de sociologie, linguistique, et psychologie évolutioniste à Harvard.

Dans cet (énorme) ouvrage, il retrace l’histoire de la violence depuis cro-magnon jusqu’à nos jours, pour délivrer un message plus que contre-intuitif : globalement, le siècle dernier a été le plus paisible de l’histoire de l’humanité, et ce malgré les guerres mondiales que nous avons traversées. Cerise sur le gâteau, Pinker explique en détail pourquoi est-ce que notre intuition nous dit le contraire.

Psychologie, évolution, histoire et libéralisme se retrouvent en un seul livre que je ne saurais recommander, si vous n’avez pas peur de ses plus de 1000 pages.

Seulement en anglaisAcheter sur Amazon


 

The Evolution of Everything

The Evolution of Everything – Matt Ridley

Ridley est biologiste de formation, et probablement mon auteur préféré. Il tente dans son dernier ouvrage de rapprocher ses deux domaines de prédilection, la biologie et l’économie, en documentant les parallèles récurrents entre l’évolution des espèces de Darwin et l’ordre spontané d’Adam Smith. Il montre aussi que créationnistes et socialistes utilisent la même rhétorique pour critiquer respectivement l’évolution et l’économie de marché.

L’économie, la culture, et même la religion, sont des espèces d’organismes vivants : elles évoluent et s’adaptent de façon « bottom-up », et non pas au bon vouloir d’un divin orchestre. Ce livre en fait la brillante demonstration.

Seulement en anglaisAcheter sur Amazon